Aller au contenu

Monument commémoratif du Repos de l’honneur

Dans ces murs, nos guer­riers trouvent la séré­ni­té
Sur ces murs leur nom tra­verse l’é­ter­ni­té
Jamais ne seront oubliés.

Cendres et os ici reposent,
Leurs hauts-faits à jamais gra­vés en prose,
Jamais ne seront oubliés.

Au dedans, le plus grand des butins,
Contemplez le don mémo­riel des bas­sins,
Qui jamais ne seront oubliés.

Abreuvez-vous de ces sou­ve­nirs oubliés,
Et ain­si ces his­toires obs­cures éclai­rez !
Afin de ne jamais oublier.